02/09/2019

Apprendre à débattre : un enjeu dès le plus jeune âge

/
 

La participation citoyenne monte en force. Enjeux nationaux, projets locaux : à tous les niveaux, les citoyens tiennent à faire entendre leur voix. Pour que la démarche soit constructive et qualitative, savoir débattre est primordial, or ce n'est pas inné. Aussi, l'apprentissage du débat est un enjeu citoyen qui doit être abordé dès l'école.


Ceux qui n'osent pas et ceux qui ne savent pas comment débattre

En matière de consultation citoyenne, un constat s'impose : malgré la volonté collective de débattre et de participer, de nombreux citoyens restent réticents. Les raisons peuvent être diverses : sorte d'autocensure, crainte de ne pas être entendu, inconfort dans la démarche… Ainsi, beaucoup restent silencieux, au bord de la participation citoyenne.
Autre frein au débat : la difficulté à écouter les autres, à prendre en compte différents avis, autant de postures qui ne sont pas spontanées pour tout le monde.
Pour que la participation citoyenne se développe dans les meilleures conditions, il est donc important que les citoyens soient habitués à débattre et comprennent ce qui constitue un débat constructif.
 

Un apprentissage à privilégier chez les plus jeunes

Dès l'école, apprendre à débattre est primordial. En se confrontant au débat, les jeunes s'approprient ses règles du jeu et s'équipent pour devenir des citoyens capables de participer demain à la réflexion collective.
L'école joue un rôle primordial en la matière. Pour l'assister dans la démarche, les acteurs de la consultation publique ne doivent pas hésiter à proposer des outils - par exemple des kits pédagogiques pour mener des débats en classe - et à encourager et accompagner les initiatives de consultation dans les établissements.
 

Projets participatifs concrets avec des collèges du Val d'Oise

Chez PUBLILEGAL, nous sommes convaincus de l'intérêt d'apporter notre pierre à l'édifice participatif aux côtés des enseignants. C'est tout le sens de la campagne réalisée récemment par Questions Publiques avec neuf collèges du Val d'Oise qui ont utilisé ses affiches connectées pour consulter élèves et professeurs. Elles ont permis de collecter leurs avis sur le bien-être et l’utilisation des outils numériques, selon des questions personnalisées par collège. Cette consultation a remporté une forte participation favorisée aussi par l'aspect ludique et la facilité d'installation des affiches connectées dans les établissements.

Autre exemple avec le collège La Bruyère à Osny : une sensibilisation auprès d'élèves de 6e à la ville intelligente et aux enjeux associés - meilleur respect de l'environnement, nouveaux modes de consommation, préservation de nos espaces fragilisés, vision intelligente et moderne de l’aménagement de nos territoires, meilleur vivre ensemble. Les équipes de Questions Publiques ont animé deux présentations sur le sujet de la smart city et ont échangé avec les élèves qui avait imaginé au cours de l’année des maquettes symbolisant « leur ville de demain ».

Voué à se répéter, ce type de projet collectif offre aux élèves l'occasion de s'essayer au travail en groupe, à l'écoute de l'autre, au débat, à la prise de parole pour défendre un projet ou des valeurs importantes à leurs yeux et leur vision de l'avenir. Un exercice constructif pour ces jeunes citoyens appelés demain à la participation citoyenne !

 

 
Suivant
L'entreprise
Nos services
Navigation
A propos
RIGAUX Mélanie
Chargée de communication
Partager l'actualité